Référence complète de l’article :

Mailhot, Chantale; Stéphanie Gaudet, Émilie Drapeau et Jose Fuca ; (2021) Éduquer à la citoyenneté démocratique par l’innovation sociale : l’idéal de l’entrepreneuriat social remis en question ANSERJ, 12(2): 58-73

Résumé :

Dans les projets d’éducation à la citoyenneté, il y de plus en plus de chevauchements entre les notions d’entrepreneuriat social et de citoyenneté. Dans cet article, nous nous intéressons au discours et aux outils mobilisés par un organisme québécois pionnier dans la formation des jeunes à l’entrepreneuriat social. Nous analysons l’approche, les stratégies pédagogiques, les modèles théoriques et les outils présentés durant la formation afin de dégager les normes et les valeurs sous-jacentes à la conception de la citoyenneté qui sont transmises aux jeunes, par l’entremise de la formation à l’entrepreneuriat social. Nous montrons les tensions entre les objectifs de citoyenneté démocratique promus par l’organisme et la conception du citoyen qui sous-tend la formation en entrepreneuriat social, soit celle d’un acteur rationnel qui cherche à maximiser son impact. Les conceptions de la citoyenneté implicites dans les outils utilisés pour la formation des jeunes à l’entrepreneuriat social ont tendance à valoriser le développement des qualités individuelles de l’entrepreneur ou de l’entrepreneuse et invitent à penser le projet de transformation sociale à travers les initiatives d’un acteur économique et moral plutôt qu’en fonction d’organisation politique et de collectivité. Les projets du citoyen entrepreneur ou de la citoyenne entrepreneuse ne mènent pas nécessairement à une transformation sociale inclusive ou émancipatrice. Ils permettent de régler les problèmes sociaux occasionnés par le fonctionnement existant de la société et, ce faisant, de reconduire et de perpétuer ce modèle social et économique de croissance.

Écouter une des auteures nous parler de cette recherche :

À retenir

Il est nécessaire, comme société, de réfléchir aux limites du modèle de l’entrepreneur social ou de l’entrepreneuse sociale et d’imaginer d’autres avenues possibles pour éduquer à l’innovation sociale dans un contexte démocratique.

Les chercheurs :

Chantale Mailhot – Professeure titulaire HEC Montréal – Département du management
Stéphanie Gaudet – Professeure titulaire Université d’Ottawa – Faculté des sciences sociales
Émilie Drapeau – Doctorante – Université d’Ottawa – Faculté des sciences sociales
Jose Fuca – HEC Montréal

À lire aussi :

Ziani, Mélissa, Pénélope Codello et Anne Mesny (2021) L’éducation des jeunes à l’ « entrepreneuriat collectif »: défis et tensions au cœur des Coopératives d’initiation à l’entrepreneuriat collectif au Québec ANSERJ, 12(2): 74-88.

Pour aller plus loin :